Sally Skull, un personnage recyclé



On peut se demander, comment font-ils chez Eat The Cake Studio pour créer des univers incroyables pleins de personnages en si peu de temps ? Et bien, c’est parce qu’on recycle les personnages et les comédiens. Avec toutes nos années d’expérience à créer des spectacles et des événements, nous et nos artistes avons dans notre répertoire beaucoup de personnages, y compris parfois leurs costumes et leurs accessoires, tout ce qu’il faut pour les faire revivre dans une nouvelle expérience, un nouvel événement.

Sally Skull est un de ces personnages qu’on recyclera pour notre univers « Le Far West

Réinventé ». Il y a quelques années, avant la création de Eat The Cake Studio, Elena Odessa Ray, une de nos quatre co-fondatrices et la comédienne principale de l’équipe, a monté un projet de spectacle équestre et son personnage était Sally Skull, une femme de l’ouest américain, peu connue mais fascinante. C’est encore un des avantages en travaillant sur les expériences historiques : ça nous permet de découvrir des personnages de l’histoire qui sont incroyables, même s’ils ont étaient plutôt oubliés aujourd’hui.

Sally Skull est née en 1817 ou 1818 et sa famille était parmi les « Old Three Hundred » pionniers qui sont arrivés au Texas pour y vivre (ou survivre) malgré les hostilités des habitants natifs et la dureté de la vie sur le « frontier ». Elle avait 9 frères et sœurs. Déjà très jeune Sally était courageuse, prenant la carabine du voisin de ses mains quand le lâche n’osait pas tirer sur des maraudeurs qui s’approchaient de la maison. Sally a commencé à leur tirer dessus et à partir de là elle était accro aux armes. Sally a épousé son premier mari, l’héro de son enfance, Jesse Robinson, à l’âge de 16 ans mais après avoir fait deux enfants avec lui, ils ont divorcé. Elle a épousé George Scull par la suite, la même année, mais il est « disparu » après quelques années et Sally a gardé son nom, changeant le « C » en « K » parce que ça lui allait mieux (« skull » veut dire « crâne » en anglais). Il est supposé que Sally a tué George comme elle est réputée de l’avoir fait pour plusieurs de ses 5 maris. Son dernier mari, qui avait 22 ans de moins qu’elle et qui était surnommé « HorseTrough » (abreuvoir à cheval), est celui qui, il est probable, a tué Sally quand elle avait 43 ans.

Pendant sa vie, elle s’est fait une réputation de la femme la plus dure, la plus dangereuse et tempétueuse, et la plus maligne du Texas et peut-être de tout l’ouest américain. Elle était marchande de chevaux et pendant la guerre de succession elle transportait du coton au Mexique pour l’envoyer ensuite en Europe et puis sur le chemin du retour elle apportait des armes, des munitions et d’autres fournitures pour l’armée confédérée. Elle aimait danser et dire des gros mots. Une fois quand elle a entendu un homme l’insulter, elle a pris un pistolet à chaque main (elle pouvait tirer parfaitement de la main gauche ou de la droite) et elle a tiré sur ses pieds en lui disant « Tu parles mal de moi espèce de connard, et bien danse maintenant, fils de pute ! ». Les histoires du genre son nombreuses et toutes plus incroyables les une que les autres. Dans tous les cas c’est un personnage qui vaut le coup de découvrir ou de redécouvrir.